Revue de presse du 13 novembre 2018

Revue de presse





  • Jacquin (Jean-Baptiste), « La justice pendant et après Vichy », Le Monde, nº 22967, 14 novembre 2018, p. 26.

Le Monde, nº 22967, 14 novembre 2018, p. 26


  • Joudet (Murielle), « L’amour parental à l’épreuve du djihad », Le Monde, nº 22967, 14 novembre 2018, p. 19.

Alors que les divorces et les séparations ont augmenté aux États-Unis, les partenariats se sont développés au point que les sociologues parlent d’un manège de partenaires dans les familles américaines. L’un des moteurs de cette augmentation du nombre de partenaires pourrait-il être une transmission intergénérationnelle du partenariat ? Les auteurs de cette étude ont envisagé trois perspectives théoriques sur les mécanismes qui pourraient entraîner une transmission intergénérationnelle du partenariat : la transmission des difficultés économiques, la transmission des caractéristiques et des compétences relationnelles liées au mariage, et la transmission de l’engagement relationnel. En utilisant les données du National Longitudinal Survey of Youth 1979 (enquête longitudinale nationale sur les enfants, les jeunes adultes et leurs mères), ils ont examiné la transmission intergénérationnelle du partenariat, y compris des unions cohabitantes et conjugales, en utilisant les mesures prospectives de l’instabilité économique et familiale ainsi que les données relatives aux frères et sœurs pour tenter d’identifier les mécanismes potentiels. Même en tenant compte des caractéristiques démographiques maternelles et des facteurs socio-économiques, le nombre de partenaires maternels était corrélé au nombre de partenaires des enfants. L’examen des expériences différenciées des partenaires maternels chez les frères et sœurs a montré qu’il n’y avait pas de différence entre les frères et sœurs témoins ou non de partenaires maternels plus ou moins nombreux. Dans l’ensemble, les résultats suggèrent que la transmission de caractéristiques de faible matrimonialité et de faibles compétences relationnelles de mère à enfant pourrait justifier une attention supplémentaire en tant que mécanisme potentiel permettant au nombre de partenaires de se conserver d’une génération à l’autre.


  • Macheret (Mathieu), « Paroles d’ados à fleur de peau », Le Monde, nº 22967, 14 novembre 2018, p. 18.

« Claire Simon capte les conversations de lycéens, marquées par la dislocation familiale et le futur incertain… »

Francesco Arcuri vs Juana Rivas





Laissez un commentaire (respectez les règles exposées dans la rubrique “À propos”)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.