p@ternet

Réseau paternel

Rapport sur la consultation citoyenne relative à l’égalité entre les femmes et les hommes

Du 4 au 17 octobre 2016, l’Assemblée nationale a invité sur son site les internautes à donner leur avis sur l’impact des dispositions clefs de la loi du 4 août 2014 pour l’égalité réelle entre les femmes et les hommes (voir notre article).

Cette consultation citoyenne a porté sur cinq thématiques :

  • la définition des objectifs de cette politique,
  • la place et l’image des femmes dans les médias audiovisuels et sur Internet,
  • le partage des responsabilités parentales,
  • la lutte contre les impayés de pension alimentaire,
  • la protection contre les violences conjugales.

Les rapporteurs de cette consultation, Sébastien Denaja et Guy Geoffroy, ont analysé les réponses des citoyens aux questions qui leur étaient posées et ont tiré les premiers enseignements de cette expérimentation, du point de vue du thème traité et de la méthode utilisée.

Ils considèrent que la consultation citoyenne constitue une méthode d’enquête intéressante pour évaluer une politique publique, à condition de venir en complément des outils traditionnels, utilisés notamment par le Comité d’évaluation et de contrôle des politiques publiques (construction d’outils statistiques spécifiques, exploitation des travaux d’experts, réalisation d’enquêtes d’opinion, recours à des entretiens de terrain auprès des parties prenantes). Elle permet en effet de recueillir les analyses, les expériences et les points de vue de personnes qui n’ont pas accès au Parlement dans le cadre de ses travaux d’évaluation classiques. Elle nécessite cependant de déployer une communication mieux adaptée et de disposer des moyens techniques adéquats.

De notre point de vue, force est de constater, une fois de plus, la très faible mobilisation des hommes pour cette consultation : sur les 967 personnes ayant participé, on compte 717 femmes et 201 hommes, auxquels il faut ajouter 49 participants n’ayant pas jugé utile de préciser leur sexe (…). Les trois quarts des participants sont donc des femmes, ce qui n’est pas le moindre des biais méthodologiques signalés par les experts ayant participé à l’analyse des résultats.

Lors de sa réunion de ce 24 novembre 2016, le Comité d’évaluation et de contrôle des politiques publiques a autorisé la publication du rapport de Sébastien Denaja et Guy Geoffroy sur cette consultation citoyenne.

Les réponses anonymisées au questionnaire sur les cinq thématiques de la consultation sont mises à disposition aux formats XML et JSON. Il serait bien utile de traiter ces données, notamment les questions ouvertes. Qui voudra s’en charger ?


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 1999-2017 p@ternet Frontier Theme