Revue de presse du 11 septembre 2019

Revue de presse











L’instinct paternel

Sociologue au Centre national de la recherche scientifique et à l’École des hautes études en sciences sociales, Christine Castelain-Meunier enseigne également à l’École de psychologues praticiens. Connue pour ses travaux sur le féminin et le masculin, elle est l’auteure d’une douzaine d’ouvrages traduits dans de nombreux pays, dont Cramponnez-vous les pères. Les hommes face à leur femme et à leurs enfants (Paris, Albin Michel, 1992), La paternité (Paris, Presses universitaires de France, collection « Que sais-je ? », 1997) et Les métamorphoses du masculin (Paris, Presses universitaires de France, 2005). Les plus cultivés de nos lecteurs savent aussi qu’elle fut membre du comité d’honneur de l’association SOS PAPA pendant de longues années – on trouvera quelques échos de sa participation au premier congrès de l’association (13 juin 1992) dans le nº 7 de SOS PAPA Magazine (juillet 1992) et au cinquième (8 juin 1996) dans le nº 22 (juin 1996), ainsi qu’un article intitulé « Le téléphone, le père et l’enfants » dans le nº 24 (décembre 1996).

À l’inverse de l’instinct maternel, exalté, glorifié et mythifié, l’instinct paternel a longtemps été méconnu, voire nié ou raillé. Christine Castelain-Meunier a enquêté sur les pères contemporains en croisant différentes disciplines – anthropologie, neurosciences, psychologie et sociologie – et formule dans ce nouvel ouvrage dix propositions simples pour repenser le rôle du père.






  • Ollivier (Théa), « Au Maroc, une journaliste risque la prison pour avortement », Le Monde, nº 23225, 12 septembre 2019, p. 6.



Rohit Oraon

Faire un don

Totalement indépendant, ne bénéficiant à ce jour d’aucune subvention publique et ne vivant que de la générosité privée, P@ternet a besoin du soutien de ses lecteurs pour continuer, et se développer. Si cet article vous a intéressé, vous pouvez soutenir P@ternet grâce à un don ponctuel en cliquant sur l’image ci-dessous.

helloasso

Laissez un commentaire (respectez les règles exposées dans la rubrique “À propos”)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.