p@ternet

Réseau paternel

Revue de presse du 15 mai 2017

Revue de presse




Insee Première, nº 1647, 15 mai 2017

En 2011, parmi les 13,7 millions d’enfants mineurs résidant en France métropolitaine, 900 000 vivaient principalement avec un seul de leurs parents et une partie du temps chez leur autre parent. Ils peuvent vivre dans des configurations familiales différentes chez l’un et l’autre de leurs parents. En changeant de résidence, ils peuvent modifier à certains moments la situation familiale d’autres enfants mineurs. Ainsi, 140 000 enfants en famille « traditionnelle » vivent une partie du temps en famille recomposée, quand des demi-frères ou demi-sœurs, résidant ailleurs la plupart du temps, viennent résider avec eux. Inversement, entre 90 000 et 120 000 enfants de familles recomposées vivant avec leurs deux parents se retrouvent en famille « traditionnelle » une partie du temps, lorsque leurs demi-frères ou demi-sœurs vont chez leur autre parent. La multirésidence d’adultes peut également modifier la configuration familiale d’enfants mineurs une partie du temps. 80 000 enfants vivent ainsi avec un seul parent car leurs deux parents ne cohabitent pas, sans être pour autant séparés. La famille monoparentale prend alors la forme d’une famille « traditionnelle » une partie du temps, lorsque le deuxième parent vit dans le logement. Du point de vue des adultes, 330 000 parents, essentiellement des pères, vivent une partie du temps en famille monoparentale quand leurs enfants les rejoignent, alors qu’ils vivent principalement sans conjoint ni enfant. Cette situation concerne 490 000 enfants mineurs.


Laissez un commentaire (respectez les règles exposées dans la rubrique “À propos”)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 1999-2018 p@ternet Frontier Theme