Revue de presse du 28 septembre 2020

Revue de presse



  • « Congé paternité : une avancée à concrétiser », Le Monde, nº 23552, 29 septembre 2020, p. 35.












Les auteurs de cet article ont examiné la dynamique de l’écart de rémunération entre les sexes au cours de la période 1979-2018 chez les travailleurs à temps plein âgés de vingt-cinq à vingt-neuf ans, en mettant l’accent sur le rôle de l’état matrimonial et de la présence d’enfants. En utilisant les données du Current Population Survey, ils ont constaté que l’écart de rémunération a diminué parmi tous les groupes de femmes et d’hommes et qu’il y avait en 2018 une parité des gains parmi ceux qui n’avaient pas d’enfants ni n’étaient mariés. La part des personnes de ce groupe a d’ailleurs augmenté au cours de la période étudiée, au point de devenir majoritaire en 2018. Les auteurs ont également constaté que si le mariage était associé à des revenus inférieurs chez les femmes en 1979, il était associé à des revenus plus élevés en 2018, suggérant une plus grande sélection positive de femmes ayant un potentiel de revenus élevé dans le mariage. L’association positive entre les gains et le mariage chez les hommes est quant à elle restée stable. Bien qu’une pénalité de revenu persiste pour les mères au cours de la période étudiée, un effet de ralentissement émerge aussi au fil du temps pour les pères, ce qui suggère qu’une plus grande participation des hommes à la vie familiale conduit à des revenus plus faibles que par le passé. L’émergence de jeunes hommes plus intéressés par l’éducation de leurs enfants reflète sans doute un changement culturel.







Faire un don

Totalement indépendant, ne bénéficiant à ce jour d’aucune subvention publique et ne vivant que de la générosité privée, P@ternet a besoin du soutien de ses lecteurs pour continuer, et se développer. Si cet article vous a intéressé, vous pouvez soutenir P@ternet grâce à un don ponctuel en cliquant sur l’image ci-dessous.

helloasso

Laissez un commentaire (respectez les règles exposées dans la rubrique “À propos”)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.