Revue de presse du 6 septembre 2019

Revue de presse






  • Bancaud (Delphine), Lahire (Bernard), « Les habitudes de vie créent des écarts entre les enfants », 20 minutes, nº 3448, 6 septembre 2019, p. 10.


Voir notre article du 27 février dernier.


La recherche a montré que les femmes préféraient les formes d’agression indirectes plutôt que directes, les hommes ayant la tendance opposée. Les auteurs de cet article ont étudié une forme d’agression spécifique : les comportements parentaux aliénants. Les parents qui éloignent leurs enfants de l’autre parent ont recours à des formes d’agression directes et indirectes. Les auteurs ont cherché s’il existe des différences selon le sexe dans ces comportements en analysant les données de deux échantillons : des décisions de cours d’appel en matière de droit de la famille dans lesquelles l’aliénation parentale avait été constatée et des entretiens avec des parents victimes d’aliénation parentale. Dans les deux cas, les mères ont davantage mis en œuvre des stratégies d’aliénation parentale indirectes, tandis que les pères avaient tendance à mettre en œuvre de façon similaire des stratégies directes et indirectes – sans pour autant utiliser des formes plus directes que les mères. Les auteurs prônent le développement de meilleures normes pour l’évaluation pratique de l’aliénation parentale afin d’éviter les erreurs de diagnostic et les préjugés sexistes.



  • Randanne (Fabien), « “Parents mode d’emploi” à la papa », 20 minutes, nº 3448, 6 septembre 2019, p. 20.

  • Sinicropi (Océane), « Les lectrices s’unissent », 20 minutes, nº 3448, 6 septembre 2019, p. 24.

Une excellente initiative féministe, dont les pères pourraient s’inspirer – s’ils en étaient capables…


Comprendre les différences géographiques entre les taux de suicide et les facteurs de protection et de risque au niveau de la communauté peut contribuer à l’élaboration et à la mise en œuvre de stratégies de prévention du suicide ciblées. Cette étude transversale a porté sur toutes les personnes âgées de vingt-cinq à soixante-quatre ans qui s’étaient suicidées entre le 1er janvier 1999 et le 31 décembre 2016 aux États-Unis. L’analyse des données a été effectuée entre janvier et juillet 2019.

453 577 personnes âgées de vingt-cinq à soixante-quatre ans se sont suicidées aux États-Unis entre 1999 et 2016. Les personnes décédées étaient principalement des hommes (349 082, soit 77 %), dont 101 312 (22,3 %) âgés de vingt-cinq à trente-quatre ans, 120 157 (26,5 %) âgés de trente-cinq à quarante-quatre ans, 136 377 (30,1 %) âgés de quarante-cinq à cinquante-quatre ans et 95 771 (21,1 %) âgés de cinquante-cinq à soixante-quatre ans. Le taux de suicide a augmenté dans l’ensemble du pays sur la période considérée, mais plus particulièrement et plus rapidement dans les comtés ruraux. La pauvreté est associée à un taux de suicide plus élevé, en particulier dans les zones rurales, mais cette association a diminué au cours de la période étudiée. La présence d’un plus grand nombre de magasins d’armes à feu est également associée à une augmentation du taux de suicide dans tous les types de comtés, à l’exception des plus ruraux. Une fragmentation sociale élevée, un pourcentage croissant de la population sans assurance maladie et un pourcentage croissant d’anciens combattants dans un comté sont aussi associés à un taux de suicide plus élevé. Un capital social élevé est a contrario associé à un faible taux de suicide.

L’amélioration de la couverture par l’assurance maladie et des liens sociaux ainsi que la limitation de l’accès aux armes à feu pourraient donc réduire le taux de suicide.

Faire un don

Totalement indépendant, ne bénéficiant à ce jour d’aucune subvention publique et ne vivant que de la générosité privée, P@ternet a besoin du soutien de ses lecteurs pour continuer, et se développer. Si cet article vous a intéressé, vous pouvez soutenir P@ternet grâce à un don ponctuel en cliquant sur l’image ci-dessous.

helloasso

Laissez un commentaire (respectez les règles exposées dans la rubrique “À propos”)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.