p@ternet

Réseau paternel

M. le Président, passez à l’acte !

Communiqué de presse commun de l’Union nationale des association familiales

Union nationale des associations familiales

À la veille de son discours au Parlement européen, 51 associations sollicitent le soutien du président Macron à la directive européenne sur l’équilibre vie professionnelle, vie privée des parents et des aidants.

Lettre ouverte au président de la République, 16 avril 2018

Alors qu’une proposition de directive concernant l’équilibre vie professionnelle – vie privée des parents et des aidants familiaux est en discussion au Conseil de l’Union européenne, les 51 associations représentant des millions de familles, de personnes en situation de handicap et de personnes âgées, sollicitent le président de la République pour la soutenir.

De l’accompagnement de la naissance à la vieillesse, en passant par celui de proches atteints de maladies invalidantes ou de handicap, ce sont 550 millions de citoyens européens qui sont directement concernés par la proposition de directive. Le relais du président de la République en faveur de cette directive constituerait un acte politique fort et concret et se traduirait par de véritables avancées sociales pour des millions de familles européennes, tout en préservant les budgets des États et offrant aux entreprises du continent une main d’œuvre préservée.

En France, si le gouvernement a récemment introduit un don de repos entre collègues, cette mesure ne peut en rien suppléer une véritable politique de soutien aux aidants. Par ailleurs, le congé parental est un enjeu pour l’accueil de la petite enfance, l’égalité femmes hommes, l’emploi des femmes : une version mieux indemnisée et fractionnable le rendrait plus attractif.

Les discours d’Emmanuel Macron de la Sorbonne et de Göteborg l’ont positionné comme un des leaders européens. L’appui de la France à cette directive est, à ce stade de son examen, fondamental. Réconcilier les citoyens avec l’Union européenne constitue une urgence. Nous renouvelons, dans cette perspective, notre appel pour que le président de la République la soutienne publiquement.

Associations signataires


Pro memoria : notre article du 26 avril 2017.

Laissez un commentaire (respectez les règles exposées dans la rubrique “À propos”)

© 1999-2018 p@ternet Frontier Theme