p@ternet

Réseau paternel

Éducation et combat culturel en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes

Journal officiel de la République française, édition « Débats parlementaires – Sénat », nº 13 S (Q), 29 mars 2018

Courteau (Roland), Question écrite nº 2714 à la secrétaire d’État chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes sur l’éducation et le combat culturel en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes (Journal officiel de la République française, édition « Débats parlementaires – Sénat », nº 2 S (Q), 11 janvier 2018, pp. 71-72).

Roland Courteau (© D.R.)

Roland Courteau (© D.R.)

M. Roland Courteau expose à Mme la secrétaire d’État, auprès du Premier ministre, chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes que lors de la journée internationale et nationale pour l’élimination des violences faites aux femmes, le président de la République a fait part d’un certain nombre de priorités en insistant, notamment, sur l’éducation et le combat culturel en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes, avec des modules d’enseignement, dans toutes les écoles et un élargissement des pouvoirs du Conseil supérieur de l’audiovisuel aux vidéos sur internet et aux jeux vidéo, ainsi que sur un meilleur accompagnement des victimes, un renforcement de l’arsenal répressif, etc.

Il lui indique que si les associations féministes saluent un tel engagement, elles s’interrogent aussi sur les financements supplémentaires qui seront mis en œuvre pour les concrétiser.

Il lui demande donc, d’une part, quelles mesures elle compte prendre pour que ces annonces puissent être suivies d’effets rapides et, d’autre part, par quels moyens budgétaires elles pourront être réalisées.


Réponse du Secrétariat d’État, auprès du Premier ministre, chargé de l’égalité entre les femmes et les hommes publiée dans le Journal officiel de la République française, édition « Débats parlementaires – Sénat », nº 13 S (Q), 29 mars 2018, p. 1502.

Marlène Schiappa (© D.R.)

Marlène Schiappa (© D.R.)

Le Président de la République a souhaité que l’égalité entre les femmes et les hommes soit érigée en grande cause du quinquennat et que les violences sexistes et sexuelles en constituent le premier axe. Les annonces faites à l’occasion du 25 novembre 2017, lors du lancement du grand plan de lutte contre ces violences, ont été enrichies en comité interministériel à l’égalité entre les femmes et les hommes le 8 mars avec l’engagement de tout le gouvernement. Afin d’accompagner la mise en œuvre de ces mesures fortes, le budget alloué au secrétariat d’État à l’égalité entre les femmes et les hommes s’élève à près de 30 M€ en 2018, soit le plus haut jamais atteint. Il sera sanctuarisé sur la durée du quinquennat. Au-delà du programme 137, dédié majoritairement à subventionner les associations d’aides aux victimes, ce sont l’ensemble des ministères qui sont collectivement engagés. De nombreuses dépenses précédemment prises en charge par le budget des droits des femmes le seront par d’autres comme le téléphone grave danger, au cœur de notre action et pris en charge par le ministère de la justice. Cette politique transversale associant tous les ministères se traduit notamment par l’engagement de crédits à hauteur de 425 M€ en 2018 pour assurer l’égalité entre les femmes et les hommes partout où celle-ci doit progresser.


Laissez un commentaire (respectez les règles exposées dans la rubrique “À propos”)

© 1999-2018 p@ternet Frontier Theme