Un président pour les enfants

Communiqué de presse du Collectif La Grue jaune

La grue jaune

Philippe Veysset

(© D.R.)

Ce matin, Philippe Veysset est monté dans une grue du chantier du nouveau Tribunal de Paris. Il souhaite ainsi inaugurer sa campagne pour la présidence de la République et placer au cœur de celle-ci la question du droit de l’enfant à ses deux parents en cas de séparation et de la refondation du système judiciaire.

La carence de l’autorité paternelle est notamment à la racine des convulsions qui secouent actuellement notre société.

Le Collectif La Grue jaune soutient cette candidature.

Dans ce contexte, un appel est lancé : ceux et celles qui le souhaitent peuvent contribuer au lancement de la campagne en se rendant sur le site www.lagruejaune.fr.

Philippe Veysset : 06 52 35 82 58

Contact au sol : Philippe Guidal

Porte-parole : Pierre Besson

Collectif La Grue jaune
214 avenue du Général Leclerc
78220 VIROFLAY
Tél. : 06 52 35 82 58
Fax : 09 58 58 77 62
www.lagruejaune.fr
Complément du 29 octobre 2016

Le Figaro, 29 octobre 2016



Mise à jour du 30 octobre 2016

Faire un don

Totalement indépendant, ne bénéficiant à ce jour d’aucune subvention publique et ne vivant que de la générosité privée, P@ternet a besoin du soutien de ses lecteurs pour continuer, et se développer. Si cet article vous a intéressé, vous pouvez soutenir P@ternet grâce à un don ponctuel en cliquant sur l’image ci-dessous.

helloasso

Un commentaire

Ajoutez un commentaire
  1. Collectif La Grue Jaune – 13, rue Morand – 75011 PARIS

    Communiqué du 1er novembre 2016
    Démenti de l’association Collectif La Grue Jaune suite à l’action de Philippe Veysset pour la présidentielle de 2017

    Notre bureau de l’association Collectif La Grue Jaune dément formellement avoir apporté son soutien à l’action individuelle de Philippe Veysset, qui est monté sur une grue de chantier à Paris le dimanche 30 octobre 2016 pour lancer sa candidature à la présidentielle.

    Pour rappel, Philippe Veysset, suite à la décision de l’assemblée générale et du bureau, a été exclu définitivement du collectif La Grue Jaune depuis le 7 mai 2016, pour plusieurs raisons, dont les principales figurent ci-dessous :
    – Non règlement de sa cotisation 1016 (il a justifié d’un règlement par virement la veille du jour de l’AGE du 16 avril) et n’a donc pu être convoqué, mais est venu pour tenter de saboter cette AG, sans succès.
    – Utilisation frauduleuse d’un compte et d’un chèque.
    – Détournement d’adhérents Grue Jaune au profit de sa propre association la DESPA.
    – Modification des statuts du collectif et publication sur le site sans discussion et donc sans vote en AG.
    – Multiples mensonges et accusations mensongères contre des membres.
    – Enfin, Philippe Veysset avait voulu « éjecter » des membres du bureau qui avaient dénoncé son comportement despotique en envoyant, sans aucune concertation avec le bureau, un appel au vote pour une primaire, avec l’usurpation de la signature du secrétaire général, appel au vote dans un délai ridicule puisqu’à la date d’envoi de cet appel le scrutin était déjà clos. Enfin ce vote était réservé aux adhérents de La Grue Jaune, et il se faisait sur un espace numérique auquel Philippe Veysset avait accès. Rien que cela !

    Nous tenons à réaffirmer que Philippe Veysset a été désavoué lors de notre dernière assemblée générale du samedi 16 avril 2016 à Paris et qu’il a ensuite fait l’objet d’une procédure statutaire d’exclusion de notre association, de sorte que cela fait déjà six mois que Philippe Veysset ne bénéficie d’aucun titre ni mandat associatif pour s’exprimer et agir au nom du Collectif La Grue Jaune, ce qui lui a déjà été signifié par huissier de justice, même s’il a fait une AG pirate avec quelques personnes dont Pierre Besson, soutien de Philippe Veysset pour cette action.

    Mais nous disons que Philippe Veysset a surtout une énorme responsabilité dans la déconfiture du mouvement par sa politique d’exclusion quasi systématique et son refus de concertation avec les autres responsables d’associations. Il s’était approprié le Collectif pour se mettre en avant personnellement, et il continue de le faire.

    Quant à Pierre Besson, revenu à La Grue Jaune uniquement pour pouvoir faire transiter une subvention ERASMUS sur le compte bancaire de LGJ, projet qui a suscité beaucoup de doutes dans l’équipe de la Grue Jaune, il ne s’embarrasse pas de questions de moralité en allant rejoindre Philippe Veysset et en continuant de le soutenir.

    Que Philippe Veysset fasse des actions personnelles est une chose, qu’il se prétende président de La Grue Jaune en est une autre, qu’il profite de cette action pour lancer sa candidature à la présidentielle et qu’il annonce le soutien de la Grue Jaune est un honteux mensonge.
    Le bureau avait décidé de renoncer à une candidature à la présidentielle au regard de la logistique nécessaire, des moyens financiers et de la nécessaire consultation d’une base très large de notre mouvement.
    La réalité, c’est que Philippe Veysset, sous couvert de défendre la cause de l’égalité parentale, continue dans ses délires égocentriques, ivre d’orgueil et de vanité au point de se croire « candidat à la présidence de la République », sans aucune concertation avec les acteurs historiques ! Nous ne pouvons cautionner de telles dérives nombrilistes.

    Nous tenons à rappeler que le Collectif La Grue Jaune a lancé il y a plusieurs semaines un appel à la mobilisation nationale en direction des associations et des collectifs de la coparentalité et de l’égalité parentale pour nous mettre tous autour d’une table afin de décider ensemble de propositions issues de cette concertation collective.
    C’est pourquoi nous démentons avec force avoir donné le moindre accord à Philippe Veysset, dont la démarche narcissique et la posture manipulatrice sont contraires à nos valeurs et à notre logique de rassemblement des forces associatives autour de revendications et d’actions en faveur de l’égalité parentale, qui doivent être collectives et concertées.
    Le bureau du Collectif La Grue Jaune

Laissez un commentaire (respectez les règles exposées dans la rubrique “À propos”)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.