p@ternet

Réseau paternel

Mixité dans l’espace public

Journal officiel de la République française, édition « Débats parlementaires – Sénat », nº 43 S (Q), 9 novembre 2017

Pérol-Dumont (Marie-Françoise), Question écrite nº 1893 à la secrétaire d’État chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes sur la mixité dans l’espace public (Journal officiel de la République française, édition « Débats parlementaires – Sénat », nº 43 S (Q), 9 novembre 2017, p. 3472).

Marie-Françoise Pérol-Dumont (© D.R.)

Marie-Françoise Pérol-Dumont (© D.R.)

Mme Marie-Françoise Pérol-Dumont attire l’attention de Mme la secrétaire d’État, auprès du Premier ministre, chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes sur le développement de la mixité dans l’espace public.

S’il y a cinquante ans, l’espace urbain était plus dangereux, il était également plus vivant et plus mixte. Or, on constate depuis plusieurs décennies la forte pression qu’exercent les normes de genre sur les personnes dans l’espace public, les femmes bien sûr mais aussi les hommes qui ne répondraient pas aux codes normatifs de la masculinité. Tous sont contraints à des stratégies d’évitement ou d’autocensure par souci de sécurité, et les espaces qui favorisent la détente de tous sont encore trop peu nombreux et mal partagés.

De plus en plus de villes, conscientes de l’influence des politiques architecturales et d’urbanisme sur la mixité, mettent en place des initiatives visant à aménager l’espace urbain de façon à intégrer davantage et à réduire l’occupation genrée de l’espace public. La difficulté est qu’à l’heure actuelle, il n’existe quasiment pas d’études chiffrées sur cette problématique, alors que ces statistiques sont indispensables à ceux qui mettent en place ces politiques d’aménagement du territoire, élus et urbanistes en tête. De façon générale, les aspects sociologiques ne semblent pas être une priorité en matière d’urbanisme et la question du genre est totalement occultée des programmes des écoles d’architecture, rendant peu surprenant le fait qu’elle soit rarement prise en compte dans les projets d’urbanisme.

Elle lui demande donc son opinion sur cette question et les mesures qu’elle entend mettre en place pour y remédier.


Laissez un commentaire (respectez les règles exposées dans la rubrique “À propos”)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 1999-2018 p@ternet Frontier Theme