p@ternet

Réseau paternel

Revue de presse du 14 septembre 2017

Revue de presse







Dares Analyses, nº 58, 14 septembre 2017Six parents de jeunes enfants sur dix travaillent tous les deux en journée, du lundi au vendredi. Les parents qui ont une faible durée d’activité et des horaires asynchrones, qu’ils soient choisis ou subis, disposent de davantage de temps auprès de leur(s) enfant(s). Les horaires décalés favorisent la présence parentale.

Du lundi au vendredi, entre 8 heures et 19 heures, les parents d’un enfant de moins de trois ans qui travaillent lui consacrent en moyenne 70 % de leur temps disponible, et jusqu’à 80 % si la mère travaille tôt en matinée ou de nuit. Les mères passent en moyenne plus de temps avec l’enfant, lui consacrant les trois quarts de leur temps disponible contre moins de 60 % pour les pères.

Les pères assurent cependant la majorité du temps parental dans trois couples « biactifs » sur dix. C’est le cas quand ils ont une faible durée de travail hebdomadaire, des horaires alternants et/ou décalés, ou travaillent à domicile. Ils consacrent alors en moyenne 2 h 40 par jour aux enfants, ce qui reste inférieur d’une heure dix au temps accordé par les mères lorsqu’elles assurent majoritairement le temps parental.



  • Leyris (Raphaëlle), « Christophe Honoré : “Être un père homosexuel, c’est une joie” », Le Monde des Livres, nº 22604, 15 septembre 2017, p. 6.


Francesco Arcuri vs Juana Rivas

Laissez un commentaire (respectez les règles exposées dans la rubrique “À propos”)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 1999-2018 p@ternet Frontier Theme