p@ternet

Réseau paternel

Revue de presse du 19 janvier 2017

Revue de presse

Ipsos et Kinder lancent un Baromètre de la relation parents-enfants et présentent les résultats de cette première étude sur le temps passé ensemble.






« En 2014, le revenu salarial annuel, somme de tous les salaires nets perçus par une personne dans une année, est de 20 670 euros en moyenne. En euros constants, il dépasse de 1 % son niveau de 2013, rompant avec l’évolution négative observée entre 2010 et 2013. Le revenu salarial des cadres est en moyenne près de trois fois plus élevé que celui des ouvriers ou des employés. Les montants sont particulièrement dispersés pour les moins de 25 ans, les ouvriers et les employés, catégories de salariés qui connaissent plus souvent des périodes d’inactivité ou de chômage au cours de l’année. »

D’utiles précisions sont données par l’auteur, qui permettent de dissiper le mythe de la discrimination salariale dont les femmes seraient victimes :

« Le revenu salarial moyen des femmes est inférieur d’un quart à celui des hommes

« Le revenu salarial annuel est la somme de tous les salaires nets perçus par un individu au cours de l’année. Il s’établit en moyenne à 20 670 euros en 2014. Il augmente avec l’âge des salariés jusqu’à 54 ans : il atteint pour les 50-54 ans un montant 3,4 fois plus élevé que celui des moins de 25 ans. Les femmes perçoivent un revenu salarial inférieur en moyenne de 24 % à celui des hommes. Les cadres perçoivent, eux, un revenu salarial 2,6 fois supérieur à celui des ouvriers et 2,9 fois supérieur à celui des employés. Le revenu salarial des diplômés de niveau Bac+3 ou plus est le double de celui des salariés de niveau inférieur au Bac.

« Le revenu salarial reflète le salaire et le volume de travail

« Le revenu salarial intègre deux dimensions : le salaire en équivalent temps plein (EQTP), prix d’une unité de travail salarié (qui s’apparente à un salaire horaire), et le volume de travail salarié réalisé au cours de l’année. Ce dernier, exprimé en EQTP, est fonction de la quotité de temps de travail du salarié (temps plein, temps partiel) et du nombre de jours travaillés au cours de l’année (durée totale des périodes d’emploi salarié).

« L’écart de revenu salarial moyen entre femmes et hommes s’explique pour plus des deux tiers par des écarts de salaire en EQTP et moins d’un tiers par des différences de volume de travail. »

Pour le dire plus simplement : si « le revenu salarial moyen des femmes est inférieur d’un quart à celui des hommes », c’est essentiellement parce qu’elles travaillent moins.

Laissez un commentaire (respectez les règles exposées dans la rubrique “À propos”)

© 1999-2017 p@ternet Frontier Theme