Revue de presse du 11 mars 2020

Revue de presse







  • Bienvenu (Julie), « Féminicide : “Il va finir par me tuer, un jour ou l’autre” », Le Monde, nº 23381, 12 mars 2020, p. 17.


Chère aux féministes, la série « Ouin ouin » s’enrichit d’un nouvel épisode grâce à cette étude menée par une équipe de chercheurs américains qui a évalué la représentation des femmes dans les programmes universitaires d’oncologie chirurgicale, d’oncologie médicale et de radio-oncologie, dans l’ensemble et aux postes de direction, ainsi que le leadership féminin par rapport à la représentation générale des femmes par faculté et par programme. Ils ont pour ce faire examiné les sites web de 265 programmes universitaires de formation dans ces trois disciplines d’octobre 2018 à juin 2019.

Sur un total de 6 030 enseignants, 2 164 (35,9 %) étaient des femmes. La représentation totale des femmes parmi les enseignants était de 38,8 % (212 sur 546) en oncologie chirurgicale, 37,1 % (1 563 sur 4 215) en oncologie médicale et 30,7 % (389 sur 1 269) en radio-oncologie. Pour les postes de direction, la représentation ses femmes était de 3,8 % (1 sur 26) en oncologie chirurgicale, 21,7 % (30 sur 138) en oncologie médicale et 11,7 % (11 sur 94) en radio-oncologie, une proportion significativement inférieure à celle attendue. En tout, 18,5 % des programmes d’oncologie chirurgicale, 47,9 % des programmes d’oncologie médicale et 33 % des programmes de radio-oncologie avaient au moins une femme à un poste de direction. Les programmes avec une femme occupant un poste de direction sont associés à un pourcentage plus élevé de femmes dans l’ensemble du corps enseignant.



Commentaire de l’article de Chowdhary (Mudit) et alii, ci-dessus.




Faire un don

Totalement indépendant, ne bénéficiant à ce jour d’aucune subvention publique et ne vivant que de la générosité privée, P@ternet a besoin du soutien de ses lecteurs pour continuer, et se développer. Si cet article vous a intéressé, vous pouvez soutenir P@ternet grâce à un don ponctuel en cliquant sur l’image ci-dessous.

helloasso

Laissez un commentaire (respectez les règles exposées dans la rubrique “À propos”)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.