Revue de presse du 27 février 2020

Revue de presse

  • « Allongement du congé pour le deuil d’un enfant », Le Monde, nº 23370, 28 février 2020, p. 11.

Le Monde, nº 23370, 28 février 2020, p. 11


  • Bastin (Gilles), « La famille, fabrique des inégalités de patrimoine », Le Monde des Livres, nº 23370, 28 février 2020, p. 7.

Eligibility for parental leave in EU Member StatesÀ la suite de la directive européenne concernant l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée des parents et des aidants, adoptée le 13 juin 2019 (voir notre article du jour), les politiques en matière de congé parental deviennent de plus en plus importantes. Sont-elles pour autant efficaces ? Cette étude présente les taux d’éligibilité au congé parental pour chacun des États membres de l’Union européenne et un aperçu des principaux critères d’éligibilité qu’ils ont fixés, permettant d’identifier les femmes et les hommes les plus défavorisés et les plus souvent exclus des congés parentaux.

Le congé parental est en effet une mesure politique importante pour favoriser l’équilibre entre vie familiale et vie professionnelle. L’éligibilité des deux parents au congé parental peut également contribuer à un partage plus équitable des responsabilités domestiques. Or, on constate dans toute l’Union européenne un certain nombre d’évolutions culturelles, démographiques et socio-économiques qui rendent le congé parental plus pertinent que jamais. Offrant moins de sécurité et de stabilité que les formes traditionnelles d’emploi, le nombre de contrats de travail de courte durée et temporaires – particulièrement répandus chez les jeunes peu scolarisés – augmente, de même que les modes de travail indépendant. Les parents potentiels dans ces situations précaires peuvent se retrouver inadmissibles au congé parental ; sans la protection des congés payés ou de la sécurité de l’emploi pendant le congé parental, ils peuvent même renoncer à avoir un enfant. Par ailleurs, les femmes continuent à entrer sur le marché du travail en nombre croissant et les taux de natalité sont bas : le congé parental est essentiel pour soutenir la croissance démographique dans l’Union européenne. Le congé parental est également important pour les hommes afin qu’ils puissent s’occuper de leur nouveau-né, s’engager davantage dans leur vie familiale et en partager plus équitablement les responsabilités.


  • Dakhli (Leyla), « De Tunis à Beyrouth, les révolutions se déclinent au féminin », Le Monde, nº 23370, 28 février 2020, p. 20.


Briefing Paper, nº 8763, 27 février 2020Tandis que la clique féministe persiste à nier, contre toute évidence, l’existence de l’aliénation parentale (voir par exemple notre revue de presse du 16 février dernier), les professionnels des affaires familiales travaillent à l’éradiquer. Cet article présente ainsi la façon dont le Children and Family Court Advisory and Support Service traite le sujet, qui peut affecter les procédures devant les tribunaux anglais. Le Children and Family Court Advisory and Support Service a en effet publié de nouvelles directives en octobre 2018 (Child Impact Assessment Framework) pour aider les professionnels à identifier l’aliénation parentale ainsi que d’autres formes de violences familiales.

Voici un extrait du résumé qui ouvre l’article :

« Cafcass, the Government’s Children and Family Court Advisory and Support Service (Cafcass), has noted that “while there is no single definition” of parental alienation, it “recognise[s] parental alienation as when a child’s resistance or hostility towards one parent is not justified and is the result of psychological manipulation by the other parent”. Cafcass adds that parental alienation “is one of a number of reasons why a child may reject or resist spending time with one parent post-separation”, and notes “all potential risk factors, such as domestic abuse, must be adequately and safely considered, reduced or resolved before assessing the other case factors or reasons”.

« When a court is considering whether to make, vary or discharge an order relating to contact or residence (called a child arrangements order), one factor it may take into account is the wishes and feelings of the child concerned. It is therefore important that those views are the child’s alone, and have been not influenced by a parent, for example.

« While the courts and those involved with proceedings, in particular Cafcass officers whose role it is to talk to the children involved and to convey to the court their wishes and feeling, have long been aware of the issue of parental alienation, the issue has gained an increased level of interest recently, including through a marked increased in the parliamentary activity on the topic. »


Faire un don

Totalement indépendant, ne bénéficiant à ce jour d’aucune subvention publique et ne vivant que de la générosité privée, P@ternet a besoin du soutien de ses lecteurs pour continuer, et se développer. Si cet article vous a intéressé, vous pouvez soutenir P@ternet grâce à un don ponctuel en cliquant sur l’image ci-dessous.

helloasso

Laissez un commentaire (respectez les règles exposées dans la rubrique “À propos”)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.