Publications recensées en juin 2019

Magazines

Ont été regroupées ici toutes les publications de juin 2019 dont nous n’avons pu déterminer plus précisément la date de parution.


  • « Éclairage », Tout le Bas-Rhin (Conseil départemental du Bas-Rhin), nº 117, mai-juin 2019, p. 30.

Éclairage


Avoir trois enfants et plus aujourd’huiL’observatoire des familles de l’Union départementale des associations familiales du Haut-Rhin a consacré son enquête 2017 aux familles nombreuses (trois enfants ou plus, selon la définition de l’Institut national de la statistique et des études économiques) du Haut-Rhin. L’enquête visait à explorer la réalité de ces familles, en ciblant leurs attentes et préoccupations, et en établissant – si possible – un comparatif avec les autres types de familles afin de faire ressortir les spécificités des familles avec trois enfants et plus.

Six mille questionnaires ont été envoyés dans le Haut-Rhin, dont un tiers à des familles avec deux enfants et deux tiers à des familles avec trois enfants et plus. 582 familles ont répondu (212 familles avec deux enfants et 370 familles nombreuses), soit un taux de retour de 9,7 %.

Les familles nombreuses s’estiment satisfaites de leur vie, en dépit de nombreux préjugés à leur égard. Elles estiment aussi qu’élever une famille nombreuse est plus difficile aujourd’hui que pour les générations précédentes. Elles témoignent de deux difficultés majeures : le manque de temps à passer avec leurs enfants et le manque d’argent.

Les « fins de mois » sont financièrement difficiles pour près des deux tiers des familles, ce qui questionne l’orientation de la politique familiale récente. Les familles ont régulièrement recours aux solidarités familiales pour faire face. L’enquête montre aussi une méconnaissance de certains dispositifs d’aide, comme l’allocation d’aide à domicile, dont peuvent notamment bénéficier les familles nombreuses.


  • Collectif, Famille de 3 enfants ou plus. Préoccupations et attentes des parents de 3 enfants ou plus, Moulins, Observatoire des familles (Union départementale des associations familiales de l’Allier), juin 2019.


Le débat confisquéComment la nature de la relation entre les parents (hétérosexuelle ou homosexuelle) influe-t-elle sur leur relation à l’enfant ? Comment l’enfant devient-il fille ou garçon ? Quel est l’enjeu pour l’enfant d’avoir une mère et un père ? Qu’est-ce qui anime les relations entre les femmes et les hommes, et en particulier leur vœu de devenir parent ?

Ce sont quelques-unes des questions essentielles abordées par ce livre et auxquelles doivent répondre en ce moment-même les apprentis sorciers de la famille qui font les lois, après avoir « confisqué » un débat dont les conclusions écrites d’avance ignorent les fondements de la vie familiale afin de les mieux éradiquer. L’effervescence actuelle de désirs dictatoriaux juridiquement façonnés va effectivement donner le jour à de mirifiques nouveautés « sociétales » : des êtres au sexe incertain et oscillant, des orphelins de mère nés d’une gestation pour autrui, des orphelins de père issus de la procréation médicalement assistée, etc.

Cet essai expose dans un langage accessible et clair des données fondatrices, telles la différence du féminin et du masculin ou le lien enfant-parent selon l’axe de la filiation. Il réfute les arguments superficiels qui les ont brouillées et formule des préconisations définies depuis les besoins essentiels de l’enfant. Psychiatre et disciple de Sigmund Freud, l’auteur rappelle notamment que la disparition de l’image du père et de la symbolique qui lui est attachée ne peut qu’engendrer une guerre des sexes, menaçant toute la cohérence sociale.

Faire un don

Totalement indépendant, ne bénéficiant à ce jour d’aucune subvention publique et ne vivant que de la générosité privée, P@ternet a besoin du soutien de ses lecteurs pour continuer, et se développer. Si cet article vous a intéressé, vous pouvez soutenir P@ternet grâce à un don ponctuel en cliquant sur l’image ci-dessous.

helloasso

Laissez un commentaire (respectez les règles exposées dans la rubrique “À propos”)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.