p@ternet

Réseau paternel

La famille : le point de départ pour l’avenir

Communiqué de presse de la Fédération des associations familiales catholiques en Europe

Fédération des associations familiales catholiques en Europe

Aujourd’hui a lieu la Journée internationale de la famille, avec une attention particulière donnée au thème formulé par les Nations Unies, « Familles et sociétés inclusives ». La famille est le premier lieu d’intégration, où la valeur de chaque personne peut être accueillie dans sa singularité. Une société inclusive commence avec la famille : c’est la cellule vitale de la société et chaque société a besoin de la famille pour être réellement inclusive.

Dans une conférence de presse au Parlement européen aujourd’hui, le Président de la Fédération des associations familiales catholiques en Europe, Antoine Renard, a présenté la Résolution pour un printemps démographique, délivrée par le Conseil de présidence de la Fédération lors de sa dernière réunion à Vienne. « Notre fédération – dit-il – souhaite faire prendre conscience de cette urgence silencieuse, demandant des politiques familiales au niveau national, qui prennent réellement en compte la contribution essentielle de la famille à la société. »

Le Conseil de l’Union européenne adoptera probablement la semaine prochaine ses conclusions sur le rôle de la jeunesse par rapport au défi démographique. La Fédération des associations familiales catholiques en Europe constate positivement que le Conseil se penche enfin sur cette question primordiale. Cependant, c’est étonnant de voir comment ce document ignore la politique familiale comme un enjeu et une clé pour sortir de la crise.

Tout en respectant le principe de subsidiarité, il est urgent et essentiel que les leaders européens discutent sérieusement de cette situation complexe qu’est l’hiver démographique. Les membres de la Fédération des associations familiales catholiques en Europe sont conscients de ces grands défis anthropologiques et considèrent la famille comme une solution, le lieu où la vie est premièrement accueillie et le point de départ pour l’avenir.

Pour cette raison, la Fédération des associations familiales catholiques en Europe soutient fortement le projet de loi pro-vie qui a été proposé par une initiative citoyenne législative en Pologne. La Fédération des associations familiales catholiques en Europe soutient également la requête légitime des citoyens roumains d’un référendum sur le mariage. Pour cette raison elle a suivi avec grande inquiétude le cas de Alfie Evans au Royaume-Uni et toutes les mises en danger du droit à la vie de chaque personne dans le monde. Pour cette raison la Fédération des associations familiales catholiques en Europe est très préoccupée par la proposition de loi qui vise à légaliser l’euthanasie au Portugal. Dans le même temps la Fédération des associations familiales catholiques en Europe soutient pleinement la campagne Love Both en Irlande, en faveur d’un non au référendum du 25 mai prochain : un non catégorique au référendum pour dire un oui catégorique à la vie.

Au cours de la Journée internationale de la famille, célébrons la famille pour ce qu’elle est vraiment : la cellule de base de la société qui génère la vie pour l’avenir de notre continent. Faisons face à cette réalité claire : aucun État membre n’a de taux de natalité suffisant. Élaborons une véritable politique familiale et renouons avec la culture de la vie dans notre continent.


Laissez un commentaire (respectez les règles exposées dans la rubrique “À propos”)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 1999-2018 p@ternet Frontier Theme