p@ternet

Réseau paternel

Présentation du 23e rapport sur l’État du mal-logement en France

Fondation Abbé Pierre

La présentation du 23e rapport sur l’État du mal-logement en France, organisée par la Fondation Abbé Pierre, aura lieu à la Grande Arche de La Défense, le mardi 30 janvier 2018 de 9 heures à 17 heures.

Hausse des expulsions locatives, augmentation de l’effort financier, précarité énergétique, aggravation du nombre de personnes sans domicile… Dans un tel contexte, les chiffres du mal-logement en France ne connaissent pas d’évolution encourageante, avec toujours quatre millions de personnes mal logées et douze millions fragilisées par rapport au logement.

Le 23e rapport annuel sur « L’État du mal-logement en France » de la Fondation Abbé Pierre s’attache à décrire les différentes manifestations de ce phénomène, avec un focus sur le surpeuplement, trop souvent minimisé par l’ensemble des acteurs.

Tout comme le nombre de logements inconfortables, celui des foyers concernés par le surpeuplement accentué reculait depuis des décennies. Il est reparti à la hausse aujourd’hui, creusant les inégalités, puisque cette situation frappe essentiellement les plus pauvres et les familles nombreuses dans les grandes villes, avec des conséquences multiples et parfois dramatiques sur la vie quotidienne.

Un an après avoir invité les principaux candidats à l’élection présidentielle à venir débattre des enjeux de la politique du logement, à l’occasion de la présentation de son précédent rapport, la Fondation Abbé Pierre interpellera aussi le ministre de la Cohésion des territoires, Jacques Mézard, sur les engagements pris par le candidat Emmanuel Macron et sur les actions mises en œuvre par son gouvernement.

La présentation de cette nouvelle édition permettra aussi à la Fondation, en se référant à des expériences européennes et à l’engagement de grandes métropoles françaises, de dresser un état d’avancement du plan quinquennal « Logement d’abord », annoncé par le chef de l’État pour lutter contre le « sans-abrisme ».

Une orientation qui correspond, du moins en partie, aux objectifs du plan « Sans domicile : objectif zéro ! » de la Fondation Abbé Pierre, alors que l’arrivée de migrants en situation de précarité sociale et sanitaire renforce l’urgence de développer des dispositifs d’accueil et des solutions de logement pérennes pour les plus démunis, quel que soit leur statut administratif.

Inscription gratuite en ligne

Laissez un commentaire (respectez les règles exposées dans la rubrique “À propos”)

© 1999-2018 p@ternet Frontier Theme