p@ternet

Réseau paternel

Verdict du procès Maxime Gaget / Mme Medkour : violence psychologique et institutionnelle

Communiqué de presse de SOS PAPA

SOS PAPA

Mme Medkour vient d’être condamnée à moins de deux ans de prison ferme (qui ne seront donc pas exécutables !) malgré une demande du procureur de cinq ans de prison ferme. Nul doute que si les « genres » avaient été inversés, le coupable alors masculin aurait été condamné beaucoup plus lourdement !

Cela étant, SOS PAPA tient à signaler par dessus tout ce qui est dans le droit fil de notre communiqué du 9 avril, à l’ouverture du procès :

  • le jugement relève bien, outre des violences physiques, des violences psychologiques (« intimidations, menaces, escroquerie… »). Le tout étant qualifié de torture… ;
  • parmi celles-ci : menaces de dénonciation de pédophilie ;
  • or, ce genre de dénonciation calomnieuse est très couramment utilisée par les mères désireuses de marginaliser les pères dans les procédures devant les juges aux affaires familiales, avec succès.
  • Les JAF n’y donnent jamais crédit (sinon les pères seraient logiquement traduits en correctionnelle), mais s’en servent systématiquement pour refuser aux pères l’égalité d’hébergement : « Il y a mauvaise entente (sic !) donc garde des enfants à la mère… » Ce mécanisme délétère est même constaté page 29 d’une étude du ministère de la Justice (DACS-PEJC 2013).
  • Dans le même ordre d’idée, les actes de chantage « Enfant contre avantage matériel » sont légion, comme dans ce constat d’huissier : « Jte propose garde alternée + 50000 euros et je garderai la maison… Enfan + argent jpeu pa faire mieu… cest ma derniere proposition pour etre conciliante ».
  • Cette discrimination systématique du parent de sexe masculin, avec les multiples déviances qu’elle autorise, engendre un millier de suicides de pères chaque année.
  • Ces drames ne se résorberont que lorsqu’une seule petite phrase en plus dans le code civil garantira le principe d’égalité parentale.

Jean Latizeau, Président

Laissez un commentaire (respectez les règles exposées dans la rubrique “À propos”)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 1999-2018 p@ternet Frontier Theme