Revue de presse du 30 mai 2022

Revue de presse










La proportion d’enfants vivant dans une famille biparentale a fortement diminué au cours des quarante dernières années, en raison d’une baisse du nombre de mariages chez les parents sans diplôme universitaire. Cet article présente un certain nombre de faits sur ces tendances, à partir des données du Current Population Survey, du Survey of Income and Program Participation, du United States Census Bureau et celles sur les naissances issues des statistiques de l’état civil des États-Unis.

  1. Il existe un écart important dans la proportion d’enfants vivant avec deux parents, mariés ou non, qui favorise les enfants de mères ayant fait des études, à la fois dans l’ensemble et au sein des groupes ethniques.
  2. La baisse de la proportion d’enfants vivant dans des familles dont les parents sont mariés reflète principalement une augmentation des grossesses hors mariage, et non une augmentation des divorces.
  3. L’écart scolaire croissant selon la structure familiale des enfants correspond à un écart scolaire croissant dans les taux de mariage, à la fois dans l’ensemble et au sein des groupes ethniques. L’article discute brièvement des arguments suggérant un lien de causalité entre l’érosion de la position économique des hommes sans diplôme universitaire et leur taux de nuptialité en baisse.
  4. L’augmentation de la proportion d’enfants vivant avec une mère sans partenaire s’est produite malgré une diminution importante du nombre de naissances chez les adolescentes, les femmes dans la vingtaine et les femmes sans diplôme d’études secondaires.
  5. L’écart universitaire dans la structure familiale a contribué à creuser l’écart universitaire dans le revenu des ménages, accentuant l’inégalité croissante des revenus.

Ces tendances ont le potentiel d’exacerber les écarts entre les classes dans les résultats des enfants et de saper la mobilité sociale.


Faire un don

Totalement indépendant, ne bénéficiant à ce jour d’aucune subvention publique et ne vivant que de la générosité privée, P@ternet a besoin du soutien de ses lecteurs pour continuer, et se développer. Si cette publication vous a intéressé, vous pouvez soutenir P@ternet grâce à un don ponctuel en cliquant sur l’image ci-dessous.

helloasso

Laissez un commentaire (respectez les règles exposées dans la rubrique “À propos”)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.