p@ternet

Réseau paternel

Revue de presse du 21 mai 2018

Revue de presse

L’accroissement de l’inégalité des revenus coïncide historiquement avec l’élargissement des écarts de classe dans les investissements parentaux en argent et en temps auprès des enfants. Ce phénomène est intéressant puisque l’investissement parental permet de transmettre des avantages à travers les générations. En utilisant plus de trois décennies de micro-données issues des enquêtes American Heritage Time Use Study (enquête sur l’emploi du temps américain) et Consumer Expenditure Survey (enquête sur les dépenses de consommation), en lien avec des mesures annuelles par État des inégalités de revenus, les auteurs ont étudié la relation entre l’inégalité des revenus et les écarts de classe dans l’investissement parental. Ils ont ainsi mis en évidence l’impact des écarts de classe dans les investissements financiers des parents – mais pas dans les investissements en temps – lorsque l’inégalité des revenus est plus élevée. Ils ont également étudié les mécanismes susceptibles d’expliquer la relation entre l’inégalité croissante des revenus et l’élargissement des écarts de classe dans les investissements financiers des parents pour les enfants. Cette relation s’explique en partie par la concentration croissante des revenus au sommet de la répartition des revenus dans les périodes où les inégalités sont plus fortes, ce qui permet aux ménages les plus riches d’investir plus d’argent pour les enfants. Ils ont enfin mis en évidence des effets contextuels d’une inégalité de revenus croissante, qui remodèlent différemment selon les classes les préférences parentales en matière d’investissement financier pour les enfants.

Francesco Arcuri vs Juana Rivas

Laissez un commentaire (respectez les règles exposées dans la rubrique “À propos”)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 1999-2018 p@ternet Frontier Theme