p@ternet

Réseau paternel

La féminisation des métiers de la justice

Communiqué de presse de Jean-Jacques Urvoas, garde des sceaux, ministre de la justice

Jean-Jacques Urvoas

À l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, Jean-Jacques Urvoas, garde des sceaux, ministre de la justice s’est entretenu avec Marie-Françoise Lebon-Blanchard, inspectrice générale de la Justice et Haute fonctionnaire à l’égalité des droits entre les femmes et les hommes, et Patrick Poirret, inspecteur général, chef de l’Inspection générale de la Justice.

Mme Lebon-Blanchard a présenté au garde des sceaux son rapport d’activité ainsi que la restitution de l’action du ministère de la Justice en faveur des droits des femmes pour l’année 2016, dans le cadre des conférences de l’égalité.

Lors de cet entretien, Jean-Jacques Urvoas a remis à Patrick Poirret une lettre de mission sur la féminisation des métiers de la justice. En effet, même si l’action du ministère a permis de réelles évolutions dans la lutte contre les discriminations et contre les violences faites aux femmes, la féminisation de l’ensemble des métiers de la justice à l’exception de certains corps de la pénitentiaire impose de repenser globalement la politique des ressources humaines du ministère.

Outre la nécessité de bénéficier d’un observatoire précis de l’évolution de la parité au sein du ministère de la justice, trois axes de travail sont d’ores et déjà identifiés par le garde des sceaux :

  • Le retour à la mixité de tous les métiers de la justice ;
  • Un équilibre entre vie professionnelle et personnelle, le cas échéant en faisant évoluer les obligations statutaires de chaque corps ;
  • Un accès paritaire aux postes à responsabilité.

La mission devra rendre son rapport au garde des sceaux le 30 juin 2017.


Laissez un commentaire (respectez les règles exposées dans la rubrique “À propos”)

© 1999-2017 p@ternet Frontier Theme