p@ternet

Réseau paternel

Accumulation d’événements et d’annonces en soutien à l’hébergement égalitaire

Communiqué de presse de SOS PAPA

SOS PAPA

Ce printemps est marqué par une accumulation d’événements et d’annonces en soutien à l’hébergement égalitaire (résidence alternée) :

Proposition de loi nº 1856. Exposé des motifs : principe de la résidence en alternance au domicile de chacun des parents, « afin de traduire leur égalité » (article 7 à mettre en cohérence).

Rapport Fragonard :

« Les deux parents doivent pouvoir, dans la mesure du possible, assurer conjointement l’éducation au quotidien de leurs enfants. Plutôt que de faire de la résidence alternée un droit absolu inscrit dans la loi, il est souhaitable d’affirmer que le juge doit prioritairement rechercher les conditions d’une résidence alternée, et motiver l’impossibilité éventuelle de la mettre en œuvre. » (pp. 12-13)

Selon l’étude statistique de novembre 2013, les juges accordent toujours la résidence alternée si la mère y consent, mais la refusent aux pères dans près de 80 % des cas quand la mère s’y oppose !

Le livre blanc de la résidence alternée : vingt-six professionnels français, souvent issus de la psychologie scientifique [1], comme Gérard Poussin ou Chantal Zaouche-Gaudron, sont les auteurs d’études scientifiques prouvant le bien-fondé de la résidence alternée par rapport au mode de garde classique. Ces professionnels en santé mentale et infantile sont les auteurs d’un ouvrage à paraître le 1er mai en librairie, intitulé Le livre blanc de la résidence alternée.

La Conférence internationale sur la résidence alternée 2014 rassemblera des délégués du monde entier au Wissenschaftszentrum de Bonn du 9 au 11 juillet 2014 en réponse à l’augmentation alarmante des problèmes psycho-sociaux et développementaux parmi les enfants dont les parents vivent séparés. La conférence est présidée conjointement par le Président du nouveau Conseil international de la résidence alternée, le professeur Edward Kruk, de l’université de Colombie Britannique (Canada), et la Présidente du Comité scientifique de la conférence, le professeur Hildegund Sünderhauf, de l’université protestante de Nuremberg (Allemagne).

Aux USA, cent dix professionnels, généralement issus de la psychologie scientifiques [1], auteurs de nombreuses études prouvant que la résidence alternée est davantage profitable aux enfants que la garde classique, ont signé un texte commun.

Journée mondiale pour la sauvegarde du lien parental, ce vendredi 25 avril.

Jean Latizeau – Président de SOS PAPA

Note

1. Les seuls détracteurs de la résidence alternée sont de faux scientifiques, tous issus d’une certaine frange particulièrement dogmatique de la psychanalyse, comme le démontre Pierre Laroche sur Mediapart : « La parentalité en psychanalyse », Mediapart, 1er janvier 2014 ; « Le lobbying de la psychanalyse sur les décisions de justice familiale », Mediapart, 14 janvier 2014.


Laissez un commentaire (respectez les règles exposées dans la rubrique “À propos”)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 1999-2018 p@ternet Frontier Theme