p@ternet

Réseau paternel

L’affaire de Cestas (J+30)

Cestas

Revue de presse – France

Le Monde, nº 7521, 20 mars 1969, p. 1Le Monde (nº 7521, daté du 20 mars 1969) publie un article relatant que « le garde des sceaux ne répondra pas par voie écrite aux questions des deux sénateurs sur le drame de Cestas ».


La République des Pyrénées, nº 7477, 19 mars 1969, p. 1La République des Pyrénées (nº 7476) publie une dépêche de l’agence Associated Press à la une, illustrée par une photographie de Denise Cuello et ses enfants.

La République des Pyrénées, nº 7477, 19 mars 1969, p. 1

 

Revue de presse – Pays-Bas

Provinciale Zeeuwse Courant, nº 65, 19 mars 1969, p. 1Le Provinciale Zeeuwse Courant (nº 65), quotidien régional de Zélande, au sud-ouest des Pays-Bas, édité à Vlissingen, publie une compilation de dépêches de l’Agence France-Presse et de l’agence Reuters à la page 6.

Provinciale Zeeuwse Courant, nº 65, 19 mars 1969, p. 6

Traduction P@ternet

« Le maire récupère les enfants retenus en otages à Paris

« VERRIÈRES-LE-BUISSON (AFPRTR) – Le maire de Verrières-le-Buisson, dans la banlieue parisienne, a réussi lundi à convaincre Lucien Cuello, âgé de trente-six ans, de libérer ses deux enfants et de les lui confier.

« À onze heures dix, le maire et les deux enfants, âgés de six et sept ans, ont quitté la maison où Cuello était retranché depuis dimanche. Il avait menacé de tuer les enfants s’ils étaient rendus à leur mère. Cuello avait enlevé les enfants à leur mère et s’était barricadé avec eux dans la maison de Verrières. Avec son fusil de chasse, il avait empêché la police d’intervenir. Cuello avait agi ainsi parce que la garde de ses deux enfants avait été confiée à sa femme, dont il est divorcé. Depuis dimanche, des policiers en civil surveillaient la maison barricadée. Le maire a eu un premier entretien avec Cuello dimanche, et un second lundi. Cuello est encore dans sa maison. Les agents de police habillés en civil continuent de surveiller la maison. »

Laissez un commentaire (respectez les règles exposées dans la rubrique “À propos”)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 1999-2018 p@ternet Frontier Theme