p@ternet

Réseau paternel

Alain Delon divorce

On apprend par la presse qu’Alain Delon et Francine Canovas, désormais ex-Nathalie Delon, sont divorcés. Hier 14 février, jour de la Saint-Valentin, la première chambre du tribunal civil de Paris a conclu aux torts réciproques des deux époux et a confié la garde du jeune Anthony, quatre ans, à sa mère. Alain Delon devra verser à cette dernière une pension alimentaire de 10.000 F (soit un million pour ceux qui comptent encore en anciens francs) par mois [1].

L’entente entre les époux aura été de brève durée. Mariés le 13 août 1964 à La Ville-aux-Clercs (Loir-et-Cher), la procédure de divorce a été engagée le 24 août 1967.

Alain Delon avait également quatre ans lorsque ses propres parents ont divorcé en 1939. Il avait alors été confié à une famille d’accueil.

Alain Delon dans “Le Samouraï”

En pleine affaire Markovic, il ne semble pas que le Samouraï ait l’intention de jouer un rôle dans le drame de Cestas où André Fourquet occupe pour l’instant le premier rôle…

Diário de Notícias, nº 14182, 15 février 1969, p. 1

Diário de Notícias, nº 14182, 15 février 1969, p. 1

Feuille d’avis de Neuchâtel, nº 38, 15 février 1969, p. 32

Feuille d’avis de Neuchâtel, nº 38, 15 février 1969, p. 32

La République des Pyrénées, nº 7451, 15 février 1969, pp. 1, 19

La République des Pyrénées, nº 7451, 15 février 1969, pp. 1, 19


Notes

  1. Rappelons que le S.M.I.G. était de 617,29 F par mois pour 45 heures de travail hebdomadaire au 1er décembre 1968 et que le salaire moyen mensuel était de 1100 F en 1968.

Laissez un commentaire (respectez les règles exposées dans la rubrique “À propos”)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 1999-2018 p@ternet Frontier Theme