p@ternet

Réseau paternel

Deuxièmes assises des avocats d’enfants

Communiqué de presse des Pères de Pontoise

Les Pères de Pontoise

Nous sommes en lutte contre le système organisé et souvent mollement dénoncé par la justice qui consiste à supprimer les enfants de leur père par le biais de fausses allégations d’abus sexuel.

Ce phénomène qui reste marginal par rapport à la masse des divorces est néanmoins remarquable par la détresse et la souffrance qu’il suscite auprès de ceux qui le subissent : nous-mêmes et nos enfants.

Aussi, nous sommes particulièrement révoltés de la présence du docteur Sabourin aux deuxièmes assises des avocats d’enfants, dont on note la très grande partialité dans nos dossiers.

En effet, le docteur Sabourin, multirécidiviste de ce type d’affaires, a été condamné dernièrement à une très lourde peine de trois mois d’interdiction d’exercer.

Nous sommes scandalisés de la présence de ce personnage à ce colloque d’avocats d’enfants qui traite du « droit et de la parole de l’enfant maltraité ».

Nous ne nions absolument pas les vrais cas de maltraitances qui doivent être condamnés à leur juste mesure ; mais dans les cas qui nous concernent, les rôles sont inversés :

Nos enfants subissent des pressions inadmissibles et entendent tous les jours un message destructeur de l’image du père.

Elles (ils) ne sont en aucune manière protégé(e)s par certains thérapeutes, commis d’ailleurs à titre privé.

Ils n’œuvrent que pour satisfaire le discours de la mère au mépris même de l’intérêt suprême et de l’équilibre légitime de l’enfant par une accumulation de faux témoignages.

Les enfants sont mis directement au centre de la guérilla conjugale au lieu d’être protégés.

Nous avons fait part de nos interrogations à Mme Ségolène Royal, marraine du colloque, ainsi qu’à ses organisateurs.

Nice Matin, 11/11/2001

Nice Matin, 11/11/2001


Laissez un commentaire (respectez les règles exposées dans la rubrique “À propos”)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 1999-2018 p@ternet Frontier Theme