p@ternet

Réseau paternel

Une grand-mère paternelle fait la grève de la faim à Toulon

Communiqué de presse de SOS PAPA

Les adhérents de la Délégation SOS PAPA Var se réuniront pour la soutenir ce samedi 20 mai, devant le Tribunal de grande instance de Toulon.

Ils exprimeront leur désespérance et leur colère à l’égard d’une justice matrimoniale qui manque cruellement de discernement et d’efficacité et qui fait preuve de « surdité sociale » à l’égard de la souffrance de trop d’enfants et de pères séparés.

Ils soutiendront cette grand-mère, madame C. Valta, qui a planté sa tente depuis sept jours sur la place de la Liberté à Toulon, au risque de sa santé.

Elle exige que la Justice assume ses responsabilités et le pouvoir étendu et incontrôlé dont elle fait usage.

Son époux et son fils, le père de Deborah, ont fait l’objet d’accusations mensongères d’attouchements sexuels, à trois reprises, par la mère de sa petite fille Deborah.

Les plaintes pour dénonciations calomnieuses ont été rejetées ensuite par la Justice, ce qui a encouragé la mère, jouissant ainsi d’une totale impunité, à lancer une quatrième accusation afin de maintenir le père éloigné de l’enfant, privé de droits de visite.

L’enfant est placée à l’A.S.E., la mère ayant été reconnue incapable de s’en occuper.

Que cette vengeance réitérée de la mère bénéficie d’une telle complicité de l’A.S.E. et de la justice locale est inacceptable et profondément inquiétant dans un pays prétenduemment de Droit.

Nous exigeons des droits de visite complets et immédiats pour le père et les grands-parents paternels, à défaut de la garde de l’enfant.

Gérard Pierre, Délégué SOS PAPA Var

Michel Thizon, Président-fondateur

Laissez un commentaire (respectez les règles exposées dans la rubrique “À propos”)

© 1999-2017 p@ternet Frontier Theme